Passeport pour l'archivage électronique

Objectifs :

Archiver de façon fiable, conforme et pérenne ses documents électroniques est aujourd’hui un enjeu fondamental pour les entreprises publiques et privées.
Ce stage permet d’en maîtriser le périmètre métier, réglementaire et normatif.
Il permet également de comprendre les points technologiques essentiels : formats, métadonnées, signature électronique, coffre-fort numérique,…
Il vous apportera aussi une vision globale de l’offre du marché : matérielle et logicielle
.

Contenu du stage :

Les enjeux de pérennité de la conservation des documents électroniques.

  • Problématiques d'un projet d'archivage et ses différentes composantes techniques, juridiques et organisationnelles.

Exigences réglementaires, légales et normatives :

  • Exigences règlementaires et légales : Lois, décrets, instructions.
  • Les normes et référentiels applicables. (OAIS, ISO 14641-1 (NF Z 42 013), MoReq, ISO 30300, ISO 15489 ...)

Les technologies en relation avec l’archivage électronique :

  • Signature électronique.
  • Coffre-fort électronique.
  • Télé procédures.
  • Messageries électroniques.
  • Les formats préconisés pour la conservation et la consultation à long terme.

Les outils et supports d’information :

  • Stockage.
  • Conservation.
  • Migrations technologiques.

La description des archives électroniques : métadonnées (Dublincore, XML, DTD EAD...)

Solution interne ou externalisation : coûts, avantages et inconvénients, comparatifs

Les composantes d'un cahier des charges

Prospective : Archivage électronique et blockchain quelles perspectives et quelles opportunités ?

Compétences cibles :

  • Comprendre comment se positionne le SAE dans un système d’information
  • Définir l'opportunité d'un système d’archivage électronique dans son environnement et savoir le présenter.
  •  Acquérir les bases techniques pour définir le périmètre et les composantes d’un cahier des charges

Modalités d'évaluation :

  • Auto évaluation dans le questionnaire de préparation
  • Exercices pratiques sur les concepts d'archivage
  • Travaux dirigés
  • Etudes de cas contextualisées
  • Evaluation à chaud
  • Evaluation à froid (6 mois)

Une attestation de compétences est remise en fin de formation.

Méthodes pédagogiques :

  • Apports théoriques et méthodologiques 50%
  • Echanges et retours d'expériences 30%
  • Etude de cas 20%

 

Avis :
Stage utile. J'ai appris plein de choses. Je sais enfin de quoi il en retourne quand on parle de SAE !
Aurélie Technicienne documentaire
Notation: 
5
Average: 5 (1 vote)
Les formateurs :
Michel Thomas

Il est diplômé de l'école d''ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure Télécom et IAE Rennes et d'un  Master of Information Technology (AIIM) : Archivage électronique – Image & Audiovisuel
Il est expert international français au TC171 SC2 de ISO et auditeur NF Z 42-013 SAE à vocation probatoire et expert OAIS/SEDA Archivage définitif.

Avec 35 ans d'expérience dans le domaine de la dématérialisation il anime en tout ou partie les stages autour de l'archivage électronique, la signature électornique et le coffre-fort numérique.

Olivier MOLLET

Consultant Formateur, Serda Conseil.
Après avoir exercé pendant 6 années ses compétences dans le domaine de l’archivistique et du record management dans les secteurs privé et public,

Olivier Mollet accompagne les clients à la conduite de projets de gestion de contenus, de dématérialisation et d'archivage électronique, de l'étude de cadrage à l’installation d’outils de GED, d'ECM ou de SAE.

  • Best Seller
  • Présentiel
  • Distanciel
  • Éligible au CPF