Serda Compétences : 1er organisme de formation à compenser l’empreinte carbone de ses activités et de ses stagiaires

Serda Compétences : 1er organisme de formation à compenser l’empreinte carbone de ses activités et de ses stagiaires

Serda Compétences, le centre de formation du groupe Serda Archimag, s'engage pour limiter et compenser son impact environnemental. Il devient le premier organisme de formation à calculer l'empreinte carbone de ses activités ainsi que celle de ses stagiaires (matériel utilisé, énergie consommée, déplacements, etc) et à la compenser via un partenariat avec la Coopérative Carbone de la Rochelle. Son objectif : préserver la planète et sensibiliser les acteurs du domaine sur les émissions de gaz à effet de serre de leurs activités.

Le groupe Serda-Archimag s’engage pour la planète!

Les émissions carbone dues à l’activité des entreprises sont très importantes. Même pour des entreprises de services, les flux dématérialisés, le matériel informatique, les déplacements des collaborateurs...l’empreinte carbone n’est pas négligeable.

Serda Compétences est le 1er organisme de formation à s'engager dans le calcul de son empreinte carbone et dans sa compensation tout en y associant ses stagiaires.

Notre activité de formation génère 22 tonnes de carbone par an !

Nos activités de formation génèrent un poids carbone qui n’est pas négligeable si on prend en compte le déplacement des stagiaires, le matériel utilisé, l’énergie consommée, en présentiel, mais tout autant pour les formations en distanciel que nous délivrons depuis bientôt 2 ans (le poids du streaming pour les visioconférences principalement). Nous prenons également en compte les documents générés et partagés comme les conventions de formation, les supports de formation, les feuilles de présence, les attestations, etc.

Pour calculer le plus finement possible ce poids carbone, nous avons réparti nos stagiaires en 4 catégories :

Une cote part liée à l’utilisation du matériel électronique et la consommation d’énergie leur a ensuite été appliquée.

Nous sommes arrivés à un calcul assez précis pour constater qu’une année d’activité de formation génère environ 22 tonnes de carbone.

Serda Compétences s’engage pour diminuer son empreinte carbone (achats d’ordinateurs recyclés remis à neuf, mise à disposition des fichiers au lieu d’envoi en pièce jointe, abonnement énergie décarbonée, etc.). Cela représente une première réduction sur notre empreinte carbone, Et-ce qu’on ne peut pas réduire, nous avons décidé de le compenser

Compenser, oui, mais comment ?

Pour neutraliser cette consommation, Srda Compétences a signé une convention avec la Coopérative Carbone de la Rochelle. La Coopérative carbone est une société d’intérêt collectif qui regroupe des collectivités territoriales, des investisseurs et des entreprises privées. Son objectif : atteindre le zéro carbone sur le territoire de la Rochelle et soutenir d’autres projets sur la région sud-ouest.

Souhaitant rejoindre cet engagement, Serda Compétences a décidé de compenser intégralement les émissions de carbone sur tout le spectre de ses activités de formation. (Matériel, déplacement, énergie, déchets…)

Cette convention nous permet de financer la compensation carbone de nos activités de formation. Nous avons choisi 2 projets :

La forêt bleue : Ce projet est porté par des citoyens qui ont cartographié les espaces libres en périphéries des communes qui pouvaient se prêter à des plantations d’arbres. Ils ont ensuite convaincu les propriétaires des terrains (publics ou privés) de mettre leur terrain à disposition afin de constituer des mini-forêts. Ces mini-forêts formeront un ensemble appelé « la forêt bleue ». Ces espaces permettront également de développer des lieux de sensibilisation à l’environnement.

Un premier terrain de 11 000m2 pouvant accueillir jusqu’à 44 000 arbres est déjà ciblé.

Replantation d’arbres dans le marais poitevin : Face à la disparition progressive des frênes du Marais poitevin, qui pour la plupart ont entre un et deux siècles, un programme de plantations basé sur 6 nouvelles essences a été mis en place. Ces plantations constitueront les arbres têtards de demain, adaptés à la fois aux caractéristiques du marais et à la conduite en têtard. Cette diversité de plantations permettra de construire un paysage moins fragilisé en cas de nouvelle menace.

Nos stagiaires pourront décider quel projet ils souhaitent soutenir et nous contribuerons à hauteur pour chacun d’entre eux.

Nous espérons ainsi, non seulement aider à  préserver la planète, mais aussi sensibiliser tous les acteurs pour qu’ils s'engagent à leur tour dans ce type de démarches.