Utilisation du SEDA : de la rédaction d’un profil à la constitution d’un paquet d’archivage

Niveau :

Objectifs :

Disposer d’une culture SEDA suffisante pour l’utiliser d’un point de vue métier.

Acquérir une méthode de création des profils d’archivage allant de l’analyse du flux à traiter à l’export des livrables. Manipuler SHERPA et rédiger des profils d’archivage

Contenu du stage :

Présentation théorique du SEDA :

  • Revue des transactions, modélisation des échanges et des acteurs.
  • Rapprochement avec d’autres normes telles qu’OAIS ou la NF Z 42 -013.
  • Définition théorique du profil et cas d’utilisation.
  • Comparaison avec les normes MEDONA et DEPIP.

Présentation d’une méthode de rédaction des profils :

  • Séance de travaux pratiques consistant à rédiger un profil d’archivage à partir d’un exemple simple.
  • Proposition d’une méthode de création du livrable en trois étapes (analyse métier, modélisation SEDA et rédaction dans un générateur).
  • Manipulation du service SHERPA et export d’un profil simplifié.

Approfondissement de la méthode de rédaction des profils :

  • Séance de travaux pratiques consistant à capitaliser sur la séance de la veille pour rédiger un profil d’archivage plus complet, notamment en SEDA 2.1.
  • L’atelier pourra se baser sur un exemple proposé par les stagiaires en amont de la formation.

Génération d’un paquet conforme à la transaction de transfert des archives :

  • Constitution d’un paquet d’archivage (SIP) contenant un bordereau de transfert SEDA valide au regard du profil généré le matin et les données à archiver.
  • En fonction du contexte, le paquet pourra faire l’objet d’une entrée sur une plateforme d’archivage.

Compétences cibles :

  • Connaître le SEDA
  • Rédiger un profil d’archivage
  • Spécifier une transaction de transfert dans un écosystème SEDA

 

Méthodes pédagogiques :

  • Apports thechnologiques, méthodologiques et normatifs 20%
  • Travaux pratiques de rédaction de profil et génération de paquets 40%
  • Etude de cas 20%
  • Témoignage d’expert 20%
Les formateurs :
Baptiste Nichele

Après sept années d’expériences, d’abord comme consultant pour un éditeur de solutions logicielles puis au service du réseau des archives publiques, Baptiste Nichele accompagne désormais des structures publiques et privées en gouvernance de l’information et archivage numérique  au sein du cabinet Mintika.

Sa connaissance des standards de description, de pérennisation et d’interopérabilité et son expertise dans le développement informatique lui permettent d’accompagner les porteurs de projets d’informatisation dans la définition de leurs besoins techniques et fonctionnels.

Stéphanie Roussel

Avec près de dix années passées dans le réseau des services publics d’archives, Stéphanie Roussel dispose d’une solide expérience des pratiques archivistiques avec un intérêt particulier pour les aspects liés à la transition numérique, de l’informatisation des services à l’archivage numérique.

Désormais experte indépendante au sein du cabinet Mintika, elle est spécialisée dans l’organisation et la pérennisation de l’information numérique et intervient auprès d’entreprises ou d’administrations pour les accompagner dans la définition et la mise en œuvre de leurs projets de gouvernance de l’information et d’archivage numérique.

  • Nouveauté